L'intelligence artificielle


Café  Sciences du 19/06-2018

L'intelligence Artificielle


Documents.

            Vidéo Deep learning :




             Presentation

L’intelligence artificielle (I.A.), quèsaco ?

Notre prochaine soirée
Mardi 19 JUIN 2018 à 19h
à la Fruitière numérique de Lourmarin
entrée libre. 
Plus d’info au 06 83 25 55 23
L’intelligence artificielle (I.A.), quèsaco ?

Ce sujet à la mode, surgi récemment dans les médias non spécialisés, désigne des dispositifs réputés imiter ou remplacer l'homme dans la mise en œuvre de ses fonctions cognitives. Remplacer voire supplanter l’homme, est aussi l’objet de nombreuses œuvres de science-fiction - littérature  cinéma.
Le premier à poser la question, dans les années 1950 : « pourra-t-on remplacer l’homme par une machine ou la machine peut-elle avoir une conscience ? » fut A. Turing, le génial mathématicien anglais qui décoda, pendant la seconde guerre mondiale, les messages de la  Kriegsmarine, du chiffreur ENIGMA. Ensuite les recherches sont restées en veille mais dans les années 1980, le développement des techniques numériques, de la robotique, d’ordinateurs de plus en plus puissants, l’émergence des réseaux et d’internet associés à des technologies de mémoires permettant le stockage de quantités phénoménales d’informations ont permis l’émergence de cette nouvelle discipline.
Parmi les techniques les plus souvent mises en avant, l’apprentissage profond et les réseaux de neurones donnent des résultats saisissants. Ces nouveaux outils méritent d’être expliqués, tout comme leur vocabulaire quelquefois déroutant.
Les compétitions de jeux d’Échecs et de Go (2016) entre ordinateurs et champions, où les machines l’ont régulièrement emporté, ont révélé cette nouvelle discipline au grand public. Dans le même temps l’I.A. a pénétré progressivement de nombreux domaines de la vie courante. On peut citer : la traduction et l’écriture automatisées, les transactions financières, l’aide aux enquêtes de police, le renseignement, la justice, la reconnaissance d’images dans différents secteurs (industriels, militaires et environnementaux), l’aide à la décision, la stratégie, l’aide au diagnostic médical, les développements pharmacologiques, les systèmes de contrôle commande (processus, véhicules automatiques et autonomes). Les applications pour la création artistique (peinture, littérature, cinéma)  et les jeux sont bien connues des moins de 30 ans !
Les développements de ces technologies posent des problèmes concrets comme l’évolution de l’emploi et des compétences ; l’opacité de ces systèmes est une source de risques, des biais dans des programmes peuvent les rendent racistes et sexistes, porter atteinte à la démocratie. Le spectre des armes autonomes, l’escalade dans la surveillance apparaissent également alors que les questions de responsabilité juridique sont peu abordées ...
Au-delà de la compétition qui s’est engagée entre grands états et le groupe des GAFAM et BATX, une approche éthique devrait permettre de canaliser ces nouvelles possibilités en assurant un développement harmonieux de nos sociétés humaines.

Deux intervenants, qui ne sont pas des robots,  pour aborder ce sujet :

- Alain Le Douaron, ex-Chef du Département de Recherche "Systèmes Energétiques" chez Renault, ancien Professeur Associé "Innovation" de l'Université et de l’INSA de Rouen.

- Christiane Pernot, ex-Maître de Conférences à la Faculté des Sciences d’Orsay, a soutenu une thèse en chimie-physique et créé le premier master en sciences de l’environnement concernant les pollutions chimiques.


Buffet partagé après le débat : apporter un plat salé ou sucré, boissons fournies
Plus belle la vie avec les bactéries...
Suite à la présentation de Daniel Garcia et de Mathieu Leborgne,  pour ceux qui veulent approfondir le sujet vous pouvez consulter les sites : 

https://www.dailymotion.com/video/x5shyif
https://www.dailymotion.com/video/x5shyce
https://www.youtube.com/watch?v=gFWhhpo31lI


www.adequabio.fr




Plus belle la vie avec les bactéries !


Mardi 22 mai 19h
à la Fruitière numérique de Lourmarin

Entrée Libre


Plus belle la vie avec les bactéries !

par
Daniel Garcia : biologiste, CEA, ADEQUABIO
Mathieu Leborgne : sociologue, TERRITOIRES SOCIAUX

Résumé.

Les bactéries représentent la forme de vie la plus abondante sur Terre.
Impliquées de façon naturelle dans tous les phénomènes majeurs de la vie sur Terre, elles sont aussi «domestiquées» par l’homme pour rendre sa vie meilleure. Prisonnières depuis longtemps de leur image maléfique, elles rentrent maintenant dans des schémas thérapeutiques, industriels, de protection de l’environnement etc... Ces désormais auxiliaires suscitent l’admiration autant que la répulsion mais aussi alimentent toutes sortes de mythes. Quels sont les services rendus par ces bébêtes ? Quelle est la réception sociale de leur utilisation ? Daniel Garcia, biologiste, et Mathieu Leborgne, sociologue, tenteront d’apporter quelques éléments de discussion sur la base d’un travail de recherche appliquée, relatif à la dépollution des effluents phytosanitaires agricoles grâce à... des bactéries justement.  

Si vous restez au buffet après le débat, merci d'apporter un petit quelque chose, salé ou sucré (boissons fournies). 

Calendrier 2018

Nos prochains rendez-vous ...


Thème
Date
Intervenant


Histoire des climats

18/09/2018
T. de Garidel-Thoron et (à préciser)
CEREGE*
Centre de Recherche et d'Enseignement de Géosciences de l'Environnement
L'intelligence artificielle
Vous avez dit IA ?
19/06/2018Christiane Pernot et Alain Le Douaron
Plus belle la vie avec les bactéries !
22/05/2018 
Daniel Garcia et Mathieu Leborgne
Origine de la vie sur Terre : de l'inerte au vivant
17/04/2018
Alain Pernot
Quels moteurs pour nos voitures demain?
20/03/2018 Alain Le Douaron 
La pollution par les métaux. Faut-il avoir peur des métaux lourds ?
20/02/2018
Jean-Claude Bollinger






*Université Aix-marseille, CNRS, IRD, Collège de France, INRA

Fruitière Lourmarin
D943 : Croisement av du 8 Mai, av Raoul Dautry : plan d'accès
 GPS : Latitude : 43.766128 | Longitude : 5.364005


L'origine de la vie sur Terre : de l'inerte au vivant



Les éléments précurseurs et constitutifs du vivant, existaient-ils initialement sur Terre, dans les océans ou provenaient–ils de l’Espace. 
Quel est le dernier ancêtre commun universel : LUCA ? 
L’origine de la vie est loin d’être élucidée ; les recherches actuelles sont au confluent de nombreuses disciplines : l’Archéologie l’Astrophysique, l’Astrochimie, la Chimie, la Physique, la Biologie, la Biologie moléculaire, la génétique et de l’informatique. Avec le développement des technologies, les connaissances s’approfondissent et permettent d’approcher et de mieux comprendre la complexité du vivant. 
Le développement de la vie sur Terre comprend de grandes étapes : de la génération spontanée des premières macromolécules organiques à l’apparition des premières bactéries, puis des cellules animales et végétales, et des organismes multicellulaires. Mais c’est à partir du Cambrien qu’apparait l’explosion de la grande diversité du vivant.


Intervention de Alain Pernot consultable sur l’adresse blog ci-dessous :


*
** 
Informations complémentaires : automates cellulaires : jeu de la vie.